Reflexions existentielles

De la prise de tete a tartiner

01 octobre 2005

I'm a material girl

C'est quand même assez frustrant de savoir son portable entre les mains d'une tierce personne. pauvre petit, j'éspère au moins qu'ils le traitent bien. Putain, cette frustration de ne pas savoir qui c'est, qu'il me dise bonjour et tout et tout... bon bref, arrêtons là, ne soyons pas matérialiste, ce n'est qu'aprés tout un vulgaire objet qui m'a coùté une semaine de service dans un restaurant italien minable. Ma consolation (mise à part celle de bloquer le portable avec pour but de rendre l'utilisateur X complétement désemparé, ha ha... [Lire la suite]
Posté par medulla à 03:47 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 septembre 2005

Rien d'intéressant

Je n'arrive pas à émerger de ma nuit lexomilée, je suis patraque et je tape trois touches à l'heure. Je sais qu'il va falloir que je me prépare psychologiquement pour aller au boulot ce soir, toute une préparation! En tout cas ils pourront me dire ce qu'ils veulent, j'ai les papiers du doc et mon certificat comme quoi je suis apte au travail. En allant chercher le courrier ce matin, je me suis butée à un problème de taille: personne ne m'a laissé les clefs de la maison, je suis coincée. Solution 1: attendre la propabilité d'un passage... [Lire la suite]
Posté par medulla à 10:15 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2005

Running up that hill

Je les regarde tous, autour de moi. Je les compte deux par deux. Je prends des nouvelles et bizarrement elles ne me disent pas "je" mais "nous". Alors c'est le grand amour? Combien de fois ai je sortit cette connerie? Brian chuchotte langoureusement "youhouhouuuu, you and meeeeee...". Ya pas tellement de place dans ce bas monde pour les solitaires ou alors faut qu'ils se la fasse eux mêmes. Quel est mon problème, je gratte, je gratte les parois de ma conscience et si j'étais déja fatiguée, je dirais... [Lire la suite]
Posté par medulla à 05:31 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2005

Parodie_ Cizia Zykë

Ce matin, j'ai fait du bruit. Depuis quelques temps, je porte mon 38 en permanence dans mon holster d'épaule. L'ajuster, vérifier le barillet et m'admirer dans le miroir font partie des rites matinaux. Je me sens bien. Je suis le plus beau, le plus fort, et ce truc froid sous mon aisselle, c'est la puissance. C'est la mort aussi, et j'en suis conscient. C'est mon choix. Porter une arme, c'est réduire son espérance de vie, c'est un défi permanent, un autre stade dans l'illégalité. Si parfois elle peut sauver la mise, elle... [Lire la suite]
Posté par medulla à 12:13 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 septembre 2005

Résolutions

1. réaliser l'impossible tout en gardant ma crédibilité 2. pouvoir annoncer la couleur sans me cacher derrière le charme 3. être mon propre pilote sans automatique 4. ne plus avoir peur d'être et d'avoir 5. avoir le pouvoir tout puissant d'aimer 6. faire votre admiration 7. choisir et ne plus subir
Posté par medulla à 12:33 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2005

C'est grave docteur?

Ca y est, le premier pas est franchi: j'ai appelé. Rendez vous le 5 octobre à 15h pour ma première consultation. Est ce que ça va bien se passer? Vais je pouvoir parler de ce que je ressens franchement? Dix mille fois, je me suis imaginée ce rendez vous, expliquant le plus explicitement possible mon souci et tout le tralala qui fait que je ne suis pas. Je parle souvent toute seule, la schyzophrénie me guette peut être. Je commence par quoi? Que j'ai toujours suivi des modèles, mon père avant tout et base mon opinion sur ce que les... [Lire la suite]
Posté par medulla à 06:27 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 septembre 2005

Et tant pis si la foule gronde Si je ne tourne pas dans la ronde Papa, quand je serais grande, je sais c'que je veux faire Je veux être minoritaire J'ai pas peur J'ai mon temps, mes heures Un cerveau, un ventre et un coeur Et le droit à l'erreur Méthylbro
Posté par medulla à 04:08 PM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
21 septembre 2005

Viens avec moi si tu veux vivre!

Phase de crise existentielle, oui encore: pour quoi est ce qu'on est là? Quel est le but de l'existence? Quand je regarde autour de moi, je vois essentiellement des femmes vivant seules ou alors délaissées de leurs maris qui ne sont que par et pour leurs enfants, des hommes pressés qui se jettent à corps perdus dans des boulots ou des causes sociales (plus ou moins perdues mais bon...) ou alors d'autre divorcés qui approchant la cinquantaine veulent encore croire à l'amour mais déchante trés vite. En fin de compte des gens désesperés... [Lire la suite]
Posté par medulla à 10:34 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2005

Je t'haine moi non plus

Hier il m'a dit que j'étais bizarre, à mon habitude je lui demande pourquoi (quelle chieuse celle là alors elle peut pas se contenter de ce qu'on lui dit), il me répond parce que j'oscille toujours entre hystérie et désespoir. Il aime pas me regarder dans les yeux, il me dit toujours "arrêteuuuh de me regarder comme ça". Je lui demande si il veut continuer avec moi, il me dit que oui, il me dit qu'il faudrait juste qu'on trouve le moyen de se voir plus souvent et que pour l'instant c'est pas évident, il me parle parce que je... [Lire la suite]
Posté par medulla à 05:47 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2005

Destroy

Aujourd'hui je fais du rejet, de la fuite mentale, c'est à dire que tout ce qui me fâche, m'ennuie, me désole je le mets de côté pour temps X. Essentiellement pour oublier la nuit pourrie que j'ai passée, me couchant tôt (22h), je me suis réveillée evidemmment tôt (2h) aprés avoir fait un affreux cauchemard. Allé je le raconte, j'ai que ça à dire d'intéressant (chouette les blogs alors!): j'étais devant un ordinateur comme ici présent dans le salon de la maison de mes grands parents, mon siège était en fait un lit de camping et je... [Lire la suite]
Posté par medulla à 05:44 PM - - Commentaires [3] - Permalien [#]